Tendances marché

L’impact de la Covid-19 sur le DOOH (Digital Out Of Home)
digital out of home

Le DOOH (Digital-Out-Of-Home) fait partie des médias lourdement impactés par la crise de la COVID-19, qu'en est-il ?

Partager

Le marché du DOOH impacté par la COVID-19. 

La pandémie mondiale a énormément affecté l’économie, dans de nombreux domaines, la publicité et la communication n’ont pas été épargnés.

Le DOOH (Digital-Out-Of-Home) fait partie des médias lourdement impactés par la crise de la COVID-19, du fait d’une activité qui a été à l’arrêt pendant plusieurs mois lors du premier confinement. En effet, l’activité se basant sur l’Out-Of-Home (hors de la maison) ce média a en effet enregistré une importante baisse des recettes.

Les recettes publicitaires ont diminuées de -33,4% lors du premier semestre 2020  en comparaison avec l’année 2019. Pour le second semestre, -23,3% des recettes par rapport à la même période en 2019. (Source BUMP : baromètre unité du marché publicitaire)

On constate donc que la baisse est bien moins importante pour ce deuxième trimestre et se veut rassurante quant à l’avenir de la publicité et du DOOH qui ont su s’adapter.

Malgré la crise sanitaire les chiffres montrent que le DOOH n’a pas dit son dernier mot.

Afin de sortir de la crise, l’ensemble des secteurs d’activité ont du s’adapter et communiquer davantage. Ainsi même si le DOOH a connu une forte baisse d’activité au début de la pandémie, on remarque que celle-ci a vite repris à la fin du premier confinement :

  • L’été a été plutôt performant puisque ce sont 195,8 millions de spots qui ont été diffusés contre 121,6millions en 2019, soit une progression de +38%.

La publicité extérieure, qu’elle soit digitale ou non, fait partie des 6 grands médias publicitaires et se tient à la 3ème position derrière la presse et la télévision. Les dispositifs DOOH sont de plus en plus présents sur le marché de la communication et de la publicité : 

  • 156 écrans sont utilisés en moyenne pour une campagne.
  • Parmi les secteurs les plus actifs en DOOH, on note le tourisme, l’alimentation et les boissons dans le Top 3.

(Source: clubdigitalmedia.com)

Une nouvelle façon de communiquer 

La crise sanitaire a en effet affecté notre économie mais elle nous a également amené à réinventer notre manière de communiquer. 

L’avantage du DOOH en temps de crise 

Le média DOOH, permet une communication flexible et très réactive. En effet, les messages peuvent être adaptés en temps réel au rythme des actualités. Cela permet de mettre en place une communication en adéquation avec les évènements et ainsi mieux répondre aux besoins des différentes cibles. 

Par exemple la grande distribution a pu davantage communiquer sur le Click and Collect ainsi que sur le Drive ou encore rassurer sa clientèle sur le respect des gestes barrières au sein de leurs points de vente.

Dans ce nouveau contexte, comment communiquent les marques ?

Contraint de restreindre ses activités pendant les confinements, l’affichage digital extérieur (DOOH) fait désormais sa rentrée. Les marques reprennent progressivement leurs campagnes de communication et on constate que le ton a changé, l’engagement social est mis en avant ainsi que la bienveillance. Il ne s’agit plus de vendre un produit mais de mettre en avant l’aspect humain après cette période difficile. 

Une communication plus humaine et plus engagée. 

 

Clear Channel a su se démarquer avec une campagne d’affichage post covid.

En effet la régie publicitaire a su communiquer avec un ton simple, bienveillant et positif.

Cette campagne de communication promeut 3 nouvelles offres solidaire de la marque mais symbolise également la reprise de l’activité du secteur de l’affichage.

 

Le média DOOH est un formidable amplificateur pour les contenus issus des réseaux sociaux, la digitalisation des vitrines permet d’accentuer l’impact des campagnes de communication.

 

 

Par exemple Le Comité Régional du Tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur avec la région Sud, ont décidé de lancer une grande campagne de communication touristique Post Covid et de promouvoir la destination Sud.

La campagne est déclinée en spots publicitaires en TV nationale, en affichage classique, en DOOH, en presse, ainsi qu’en digital sur les carrefours d’audience de Webedia et des OTA partenaires.