Tendances marché

Une étude en neurosciences de l’OMA révèle que le numérique a 63 % plus d’impact que l’OOH classique
Partager

Le Saviez-vous ?  Votre cerveau établit plus de connexions neuronales qu’il n’y a d’étoiles dans l’univers.

Une nouvelle étude de l’Outdoor Media Association (OMA) a révélé que la publicité extérieure numérique a 63% plus d’impact que la publicité classique. L’étude en neurosciences, la plus grande du genre au monde, a été menée pendant deux ans par la société de recherche en neurosciences Neuro-Insight basée à Melbourne. L’institut a utilisé la technologie de suivi oculaire et d’imagerie cérébrale pour analyser la réponse neuronale du cerveau lorsqu’il regarde la publicité « Out of Home ». Plus de 2 000 personnes ont participé à l’étude portant sur plus de 800 panneaux classiques et numériques.

Charmaine Moldrich, PDG de l’OMA, a déclaré que cette étude changeait la donne pour l’affichage. « Non seulement nous avons apporté une preuve scientifique indéniable de l’impact subconscient de la publicité, mais nous avons également démontré qu’il suffit d’un simple coup d’oeil sur l’un de nos panneaux pour que les messages de la marque suscitent une réponse émotionnelle qui s’inscrit dans la mémoire à long terme.

Voir la vidéo : https://vimeo.com/600182136#